Tribunal international!

Christian Campiche's picture

Tribunal international!

Von Christian Campiche, Infoméduse - 24.08.2020

Un pétrolier coupé en deux, un autre sur le point de l’être, des gouvernants bras ballants face à la catastrophe.

Au large de l’île Maurice et du Yémen, une menace mortelle pèse sur une faune et une flore parmi les mieux préservées au monde. A se demander si l’être humain est capable de raison. 

Ces tragédies environnementales suscitent révolte et consternation, tant elles résultent de l’égoïsme vénal quand ce n’est pas de la pure bêtise humaine. A quoi cela sert-il de sensibiliser les populations aux changements climatiques, anticiper l’Apocalypse, si, en amont, rien n’est réalisé pour rassurer quant au cadre juridique et moral qui détermine la bonne gouvernance des institutions?

Au vu des événements, la moindre des choses serait que l’on punisse les responsables de ces pollutions comme ils le méritent. Par des peines vraiment dissuasives. Telles qu’elles sont appliquées aux auteurs de massacres ou de crimes de guerre. Il y a une douzaine d’années, un article allant dans le même sens dans ces mêmes colonnes nous avait valu l’incompréhension d’un lecteur. Vous exagérez, là! – Non, cher Monsieur, aujourd’hui vous voyez bien que nous avions raison!

En effet, qu’a-t-on appris réellement des naufrages cataclysmiques de l’Erika, en 1999, ou du Prestige, cinq ans plus tard? Sans parler des innombrables autres atteintes à la vie dont on a perdu jusqu’au souvenir. Déjà horriblement souillé par l’explosion d’une plate-forme en 2010, le Golfe du Mexique souffre de pollution endémique. L’est de la Sibérie ressemble à un cloaque. Ailleurs en Asie, en Afrique et en Amérique, de malheureux mineurs extraient, au péril de leur santé et pour des salaires de misère, des matériaux destinés à la fabrication de téléphones portables. En Suisse, des lacs, des cours d’eau pâtissent de déversements toxiques. Dans le Pays-d’Enhaut, l’omertà est de mise après la contamination de la source de la Pierreuse qui approvisionne en eau Château-d’Oex et sa région.

La législation se dote de pare-feux mais souvent elle n’est pas respectée. Des rafiots rouillés flottent toujours au vent de la négligence coupable. Les pavillons de complaisance poursuivent leur bal macabre, confiants dans l’immunité que confère la puissance de l’argent. En achetant le silence, les indemnités versées en cas d’accident contribuent à l’oubli médiatique. 

Tribunal international! Des politiciens influents auront-ils le courage d’exiger enfin des jugements exemplaires dans des affaires confinant au crime contre l’humanité? Aux Etats-Unis, le candidat de l’opposition démocrate incarne un espoir pour les partisans d’un changement plus respectueux de l’environnement mais se garde bien de mettre le doigt dans un dossier susceptible de lui aliéner un précieux électorat. On ne touche pas aux « majors » du pétrole! 

Ähnliche Artikel

Von Christian Campiche, infoméduse - 24.05.2020
SRF Archiv

Newsletter kostenlos abonnieren

«Belarus - ein Modell unserer Zukunft»

Reinhard Meier: Die belarussische Nobelpreisträgerin Swetlana Aleksijewitsch hat die russischen «Brüder» um Solidarität mit ihrem Volk gebeten. Die russische Schriftstellerin Ljudmila Ulitzkaja antwortete, Belarus sei ein «Modell unserer nahen Zukunft». Mehr…